icon-glass car parking centre contact elevator envelope geopin piechart quoteleft quoteright select wheelchair picto-checked picto-chevron-left picto-chevron-right picto-cross picto-cross-thin picto-triangle-down phone Aller au contenu principal
Notaviz - Notaires de France mon_notaire_ma_succession

Le saviez-vous ?

Puis-je déshériter mon conjoint?

En l’absence d’enfant, le conjoint survivant est héritier réservataire. Il ne peut être totalement déshérité et reçoit a minima le quart des biens de la succession.

A l’inverse, en présence d’enfants, le conjoint survivant n’est pas héritier réservataire. Seuls les enfants le sont. Le conjoint peut donc être totalement déshérité (sauf en ce qui concerne le droit temporaire sur le logement [lien vers l’article « comment protéger mon conjoint pour qu’il reste dans le logement »]). Cette exclusion peut être involontaire, en cas de testament mal rédigé au profit d’une tierce personne. Afin d’éviter cette exclusion non souhaitée du conjoint, il est vivement conseillé de consulter un notaire lors de la rédaction d’un testament.

Partagez cet article :


Avec qui
EN PARLER ?

Pour approfondir le sujet,
le notaire est à vos côtés :

Vous vous posez de nombreuses questions au sujet de la succession ?
Le notaire est votre meilleur allié pour vous accompagner
et vous donner des réponses personnalisées.

Simplifiez-vous la vie, trouvez le bon notaire au bon endroit !

Je trouve un notaire Je demande l'avis
d'un notaire